Au Ski avec l’asso Cheer Up

Le Vendredi 9 Décembre,

Après m’être rendu en radiothérapie à l’hôpital de bonne heure, je prends le train direction Lyon.

Je pars en week-end au Ski avec l’association Cheer Up !
C’est la psychologue de mon hôpital qui m’a envoyé un mail, comme aux autres jeunes traités à l’IPC (Eh oui! Il y en a bien qu’on ne se croise jamais)
J’ai sauté sur l’occasion n’ayant pu encore rejoindre aucune activité organisée pour les ados et jeunes adultes touchés par le cancer puisqu’en plein traitements !

Cheer up, ce sont des étudiants qui font du bénévolat pour visiter les jeunes malades à l’hôpital, leur tenir compagnie ou organiser avec eux des projets qui leur font plaisir ! L’idée du week-end au ski était toute neuve et la première année que l’antenne Cheer Up de l’EM Lyon la tentait! Un projet collectif en soi!

Arrivée à Lyon vers 17h, je retrouve donc Sérima (la Prez’ de l’asso) et découvre l’équipe! Au total, nous sommes 14 personnes (entre 17 et 26 ans) dont 7 jeunes en traitement ou rémission, le reste c’est des membres de l’asso et l’infirmière (qui est jeune aussi).

15491981_10154902526219363_2052901353_o15536743_10154902530219363_57652375_o
Après 2h30 de trajet de bus, où on commence doucement à faire connaissance, on arrive à la station de ski Vaujany ! Elle est liée au domaine de l’Alpe d’Huez! On découvre les deux appartements loués pour l’ocassion et c’est vraiment la très bonne surprise! Spacieux, propre et surtout typiquement montagnard avec la petite cheminée et les plaids en fourrure! (Tant mieux parce qu’il fait un peu froid !)


Chacun s’installe (1er venu, 1er servi) mais y’a pas d’embrouille, toutes les chambres sont tops et tout le monde a l’air plutôt cool même si c’est vrai qu’on ne se connaît pas vraiment! Mais le diner arrive (super pâtes au pesto, sisi)!

Avec l’équipe de Cheer Up, on en rigole parce que c’est vrai que c’est un diner un peu standard mais comme on était pas sûr de l’heure d’arrivée, disons qu’ils ont plutôt tout misé sur samedi et dimanche! Au final, c’était plutôt bon et on en vient à discuter tous ensemble, apprendre à se connaître!

La première chose, c’était de parler de ce qui nous rapproche! On a tous nommé nos maux : Sarcomes, ostéo sarcomes, lymphome de hodgkin, leucémie aigu lymphoblastique, un autre lymphome de hodgkin, cancer du testicule, tumeur du cervelet, …
Maintenant, on sait tous qu’on se connaît déjà dans les grandes lignes! Parce qu’on est un peu tous passé par le même chemin, les mêmes défis, les horreurs de la chimio, le regard des autres, le dilemne entre études et hôpital, ect…

Ca fait du bien d’en parler! Bien sûr, on ne parle pas que de ça! On reste des jeunes! Très vite d’ailleurs, on trinque à ce week-end! Ceux qui veulent prennent une pause pour fumer une clope au balcon ! (Et oui, même ceux qui ont été malades. Au final, c’est pas la clope qui les a amené là et puis j’imagine que c’est une forme imagée pour dire fuck au cancer! )
Chacun fait comme il veut, et c’est agréable de savoir que ici, personne ne nous jugera!
Si on veut manger gras, si on boit 3 coupes, si on fume, si on reste éveillé jusqu’à tard…
L’équipe de Cheer up qui s’attendait à un week-end sympa est surprise, ils ne s’attendaient pas à partir en week-end comme avec leur meilleurs potes! A parler de meufs, de mecs, de cuites, de soirées en boîtes, d’études et de voyages! Au final, peu importe les difficultés par lesquelles on passe, on reste des jeunes, qui kiffent faire des trucs de jeunes! Et on se relèvera plus forts encore! On se battra pour retrouver nos désirs et notre insouciance. On en a marre d’avoir peur. La peur, ca stoppe toutes nos envies et nos projets! On veut ne plus y penser! Et y penser quand on veut!
Bref, on fait ce qu’on veut!

15555386_10154902533564363_466358184_o 15540347_10210267296772760_701299310_o 15419302_1289401987796421_358671624_o
Le lendemain matin, on se lève tous pour skier! Personnellement, j’ai réussi à tenir 4 pistes, à mon rythme ! C’était pas non plus la grande forme, après plusieurs mois sans exercices physiques, mes muscles avaient un peu fondus et j’avais des crampes, et surtout la toxicité pulmonaire de la chimio m’empêche encore de respirer à plein poumons! Donc j’étais plutôt satisfaite! De toute façon ici, on s’entraide et chacun va à son rythme! On redescend à l’appart quand ca va pas! 

L’aprem, on s’est rejoint pour manger et boire un coup à La Folie Douce! On a discuté, rigolé, fait la fête un petit peu! Le cadre était ouf et surtout y’avait le soleil à fond! Et qu’est ce qu’il faisait chaud!

Le soir, avant de diner, une journaliste est passée à l’appart nous interrogé sur le séjour! On en a profité pour remercier les habitants de Vaujany qui ont tous aidé l’asso à organiser le séjour en proposant des réductions très intéressantes, de sorte à ce que ca rentre dans le budget! C’est limite devenu une blague entre nous! Comme quoi, y’a des avantages à avoir un cancer qui aurait cru! Ha Ha !

Au diner, on a été mangé une très bonne raclette!

Perso, ma gorge me faisait un peu mal! Et oui, radiothérapie oblige, j’arrivais pas trop à manger beaucoup car en avalant, j’avais une douleur et au bout du compte, une fois que j’avais mangé un minimum, je m’arrêtais! Bon, je sais que de toute façon, c’est bientôt la fin de ses traitements et je tâchais de ne pas y penser!
Dimanche matin, les plus motivés sont repartis skier! Les autres (dont moi, pleine de courbatures Ha Ha), nous sommes restés à l’appart pour discuter, prendre un bon petit-dej et ranger un peu avant de retrouver les autres à la station pour un deuxième repas au restau ! 

Mon dieu, ce que ce week-end est passé super vite! On en a profité pour réaliser un petit mannequin challenge en vidéo! Histoire d’immortaliser le moment! Puis il était déjà temps de rentrer!

On était tous un peu KO mais triste de se quitter déjà après ces super trois jours ensemble!
Cheer up EM Lyon était vraiment ravie d’avoir réussi ce we et espère le reproduire l’année prochaine ce qui est super! Je tenais à les remercier encore et plus particulièrement Sérima, Vladimir et Manon qui ont été incroyables!

15540425_10154902540299363_1385650398_o 15537097_10154902531384363_1212228980_o 15491918_1580490455298279_1460156123_o
J’ai été touchée par les histoires des autres! Et notamment par celle d’Alexis, un mec super cool, touché très jeune par un cancer au cervelet! Ce qui m’a touché c’est que, lui, n’a pas le choix de fuir ce qu’il lui arrive! Il garde des séquelles de ses opérations, même si légères, notamment au niveau de la fatigue et quand il parle. Son cancer ne s’arrête pas à sa guérison, il lui aura pris un peu de lui! Un peu de sa jeunesse et ses 15 ans (quand il l’a déclaré). Il en a aujourd’hui 25. Et quand tant d’autres serait anéanti, noir d’humeur, ou désespéré, il semble plein d’espoir, humble et reconnaissant! Son tattoo m’a marqué « Même si le jeu de cartes est mauvais, ça vaut le coup de jouer » en référence à sa vie et à qu’il n’a pas de regrets même si le chemin n’est pas toujours facile! Je suis encore admirative!

Week-end entre potes

Vendredi 9 Septembre

J’ai beaucoup dormi. Tout au long de la journée pour être sure d’avoir un peu d’énergie pour mes potes qui arrivent de Paris.

Paola, c’est un peu ma meilleure copine. On se comprend sur beaucoup de trucs. Elle est très indépendant comme fille mais adorable quand on la connaît ! Je sais qu’elle est toujours là pour moi même si on est pas ce genre de copines qui skypent 6 fois par semaine si elle ne se voit pas.
Et puis on en a vécu des trucs ensemble! Les séjours du ski de l’école, les week-ends détente délire à Deauville, les sorties à Paris et surtout l’année en Californie!
Oh la la. Même pas descriptible toutes ces péripéties. Puis c’est notre petit secret. On était en coloc. On a partagé une voiture. On a fait un SpringBreak de folie à Cabo San Lucas.

Voilà, Paola, en quelques mots, c’est tantôt la mamie, tantôt l’hyperactive un peu fofolle. Faut arriver à la suivre ! Mais je pense qu’on a bien trouvé notre rythme!

Et puis il y a Mika, que je connais depuis quelques années, par Paola. Très cool comme gars et attentionné. Je suis touchée qu’il veuille venir me voir et me changer les idées. C’est vrai qu’on se connaît moins mais on va changer ça. Il m’a d’ailleurs proposé de squatter leur appart/ QG de travail avec ses deux associés. J’en parlerais un peu plus dans mon post sur les cours à Paris et la logistique derrière tout ça.
Vraiment trop sympa!

14359779_10209435335494248_1792614337_o

Vendredi soir, le temps qu’ils arrivent, il est déjà plus de 20 heures.

Trop tard pour le coucher de soleil sur la plage mais on va quand même picniquer à Cassis, devant la mer et avec quelques bouteilles de Rosé et de la bonne bouffe.

Après ça, on est tous un peu fatigué et une grosse journée nous attend demain alors on rentre se coucher.

14360233_10209435335694253_1322558126_o

Samedi, on prend un petit brunch le matin. Puis direction Cassis vers midi! On marche sur le sentier du Petit Prince de la première calanque. Ma mère ne veut pas que je marche vers la deuxième pourtant pas très loin, dans mon état et avec le soleil qui tappe. Du coup, ce sera une prochaine fois!
On se rend ensuite à la plage. Sur le chemin, quelqu’un signale à ma mère que la voiture a la porte ouverte. Bah dis donc. Heureusement qu’on est repassé par là ! Le problème, c’est que la batterie ne démarre plus…
Sacré maman, je me dis que c’est un peu de ma faute si elle a la moitié de sa tête en ce moment mais bon. On appelle mon père pour qu’il vienne nous aider plus tard avec les cables.

A la plage, on joue aux cartes. Au tarot plus exactement. Je me sens pas trop mal du tout! Juste un peu fatiguée. Mais je tiens le coup!

On passe prendre un verre dans un petit club bar-restau avec vue sur la plage. Trop sympa! Mon frère se joint à nous. Je prends un maxi cocktail sans alcool Détox, pas trop mal.

14393139_10209435336014261_1220879725_o-1 14303707_10153940225872219_1136100695_o

 

 

 

 

 

 

Mon père finit par arriver pour aider avec la voiture. Au final, on appelle des dépanneurs. Nous, on rentre à la maison. Il est environ 18h mais on décide de faire un plouf dans la piscine maintenant qu’elle n’est plus plein soleil. Avec nos petites bières et bière sans alcool. On est vraiment posé.

14329335_10209435336134264_23526940_o

Le soir, on décide de sortir. Le problème, c’est qu’il faut être au rooftop avant 21h pour éviter de payer l’entrée. Alors on se dépêche de manger.
Ma sieste, pareil, on oublie. Je me sens pas trop mal.

Une fois là bas, on arrive tout limite et y’a la queue alors on décide de se promener et de se poser dans un autre bar en attendant. Je prends un expresso (premier café depuis un moment mais là j’en ai vraiment besoin).

On va au rooftop R2. Ce soir, c’est une soirée « Back to School » alors on a le droit à des titres et remix qui datent genre Love is gone. J’espère que mes amis ne prennent pas les marseillais pour des beaufs! Car je promets d’habitude c’est bien. Au final, on s’amuser et c’est des titres qu’on entend pas souvent.

14324549_668467973304879_6132994584479642597_o-1 14374797_10209435337494298_1594022162_o

 

 

 

 

 

Le lendemain, je me lève et je me sens vraiment faible. Du genre je peine à rester éveillée. Mon père me prend la tension, je suis à 8 au lieu de 11-12. Hypotension. La grand-mère que je suis et qui s’est déhanchée jusqu’à 00h, elle a donné toute son énergie pour la soirée. Je pense aussi que la sieste est vitale et là, je ne l’avais pas faite. Bon, j’essaie de manger.

Mon père décide de nous accompagner en voiture pour notre visite de Marseille. Comme ça, je ne marche pas. Dans l’état dans lequel je suis.

Comme promis à mes amis, on passe se prendre un super couscous pour moins de 10€ au Vieux Port. Ce sont vraiment les bons plans que tu ne trouves pas à Paris. Du moins, pas à ma connaissance !

14339408_10209435338094313_476303614_o

Avec mon père, on partage un couscous royale à deux tellement ils sont énormes. Je mange toute ma moitié.

On passe ensuite au studio en ville pour se reposer. En attendant que mes amis prennent leur vols pour Paris. A dans une semaine !

En rentrant, je dors. Je dors même énormement pendant les jours qui suivent (Lundi, Mardi, …)
J’ai le droit aux piqures de Granocytes qui rendent mes nuîts difficiles.
Et mon ventre fait sa crise. Trop plein de médocs et aussi des dérégulations hormonales puisque j’ai du retirer l’implant contraceptif pour commencer la chimio. J’espère que ca va passer vite!
En tout cas, c’était un week-end bien sympa.